Depuis 1825

Tout commence en 1825, quand Jean-Louis Prieur qui vit à Mailly, aujourd’hui Mailly-le-Camp, s’installe à Vertus avec sa femme Marie-Reine. Son père, comme ses aïeux, est laboureur mais il deviendra au cours de sa vie propriétaire terrien. Jean-Louis Prieur de son côté développe une activité de négoce à Vertus et fonde en 1825, alors qu’il n’a que 26 ans, la Maison familiale Prieur-Pageot. C’est ensuite qu’il donne à la Maison le nom qu’elle porte toujours aujourd’hui dans sa raison sociale, Ch. & A. Prieur, « Ch. et A. » faisant référence aux prénoms de ses fils, Charles et Alphrède.

 

C’est avec ses fils et sa fille Elisabeth que Jean-Louis Prieur développe l’affaire familiale. Il reste à Vertus où il est assisté de son gendre dans l’élaboration du précieux breuvage alors que ses fils s’installent à Paris afin de se rapprocher de la clientèle et tisser un réseau relationnel solide. Ils y fondent une antenne de la Maison familiale.

 

 

 

 

La marque, un champagne associé à un grand nom

Si durant des années le style maison s’affine, c’est une idée de génie qui fera véritablement décoller la maison, une idée soufflée par l’importateur russe de la marque Prieur : rebaptiser leur champagne et utiliser le nom et l’image de Napoléon.
Les fils de Jean-Louis Prieur, Charles et Alphrède, qui lui ont désormais succédé, choisissent au départ d’utiliser l’image de l’empereur Napoléon dans le dessin d’une affiche commerciale de grande dimension. L’affiche originelle présente une bouteille de Champagne Ch. & A. Prieur Millésime 1889 à coté de laquelle se trouve le buste de Napoléon 1er. L’originalité réside dans les yeux de l’Empereur qui scrutent la bouteille avec envie ainsi que dans le slogan inscrit en bas du tableau : « L’eau lui en vient à la bouche». Cette affiche fut imprimée en lithographie dans les années 1890 pour la première fois par Van Leer à Amsterdam puis ensuite par Pichot à Paris.

 

Est-ce à la création de la pièce « l’Epopée » au Théâtre d’Ombres du Cabaret du Chat Noir à Montmartre en décembre 1886 ou au regain d’intérêt pour l’épopée impériale en cette fin du XIXème siècle que l’on doit cette affiche ?
C’est celle-ci qui, quelques années après sa parution a été la source de la création de la marque Napoléon.
En 1906, en observant cette affiche, l’importateur Russe a spécifié, lors de son entrevue avec M Prieur ; « Pourquoi Napoléon ne regarderait-il pas un champagne à son nom »
C’est suite de cette requête et de ces échanges que fut déposée, en 1907, la marque « Champagne Napoléon ».
Le 5 juin 1907, le petit fils de Jean-Louis, Alfred-Marie alors à la tête de l’exploitation, écrit une page importante dans l’histoire de la Maison Ch. & A. Prieur en déposant la marque de commerce « NAPOLEON » et offre le Champagne de la famille à ce nom prestigieux. Le nom de l’Empereur apparaît alors sur l’étiquette. Un nom défendu un siècle durant par la famille Prieur qui se l’ai vu plusieurs fois contesté.