• TraditionTradition

    Tradition

  • Blanc de blancsBlanc de blancs

    Blanc de blancs

  • RoséRosé

    Rosé

  • MillésimeMillésime

    Millésime

Napoléon Tradition brut

Fiche techniqueX

La Cuvée Tradition est composée à parts égales de Chardonnay et de Pinot Noir provenant des plus beaux terroirs de la région : la Côte des Blancs et la Montagne de Reims.
C’est un vin qui a séjourné près de 4 ans dans les caves de la Maison.
Son dosage de 9g/L lui offre de la rondeur.

 

Le Brut Tradition Napoléon s’habille d’une belle robe jaune doré. Au nez dominent des notes de pâtisserie, de fruits exotiques et de fruits jaunes. Sa bouche est ample, équilibrée entre la fraîcheur du Chardonnay et la puissance du Pinot Noir. Sur le palais, le vin est ample et onctueux. La finale est longue et délicate.

 

Parfaite pour l’apéritif, la cuvée Napoléon Tradition pourra également accompagner une viande lors d’un repas au Champagne.

Tradition

Napoléon Blanc de Blancs brut

Fiche techniqueX

La Cuvée Blanc de Blancs est élaborée exclusivement de Chardonnay provenant de la Côte des Blancs, terroir de prédilection de ce merveilleux cépage.
C’est un vin qui a séjourné près de 4 ans en caves de la Maison.
Son dosage très subtil, à 7 g/L lui offre élégance et légèreté.

 

Le Blanc de Blancs Napoléon s’habille d’une belle robe dorée, aux reflets légèrement argentés. Son effervescence est fine et crémeuse. Au nez, on découvre une cuvée ample, sur des notes acidulées d’agrumes, d’écorces confites et de noisettes. En bouche, après une attaque fraîche, c’est un vin très équilibré, sur la minéralité et le fruit qui se déploie sur le palais. Un Blanc de Blancs d’une grande pureté et d’une extrême finesse.

 

A déguster tant à l’apéritif que lors d’un repas, sur un poisson au beurre blanc ou un fromage affiné, par exemple.

Blanc de blancs

Napoléon Rosé brut

Fiche techniqueX

La Cuvée Rosé Brut est élaborée sur la base du Tradition Brut à laquelle est ajoutée une faible proportion de Pinot Noir issu des Grands Crus de la Maison et vinifié en rouge pour offrir une belle robe colorée et des arômes de fruits.
Ce rosé d’assemblage a séjourné près de 4 ans dans les caves de la maison.
Son dosage de 9g/L lui offre gourmandise et rondeur.

 

Le Rosé Brut Napoléon s’habille d’une robe saumon aux reflets grenat.
Au nez, c’est un vin qui évolue sur des notes fruitées intenses qui évoquent les fraises et les cerises.
La bouche est charnue et d’une belle ampleur avec de délicates touches de fruits rouges. Sa texture crémeuse porte les arômes, aidée en cela par une belle minéralité. C’est un Champagne gourmand et élégant.

 

Accords mets et vins : A déguster sur une entrée comme un carpaccio de bœuf, sur un dessert type charlotte aux fraises ou sabayon aux fruits rouges.

Napoléon Millésime 2004 brut

Fiche techniqueX

Le Brut Millésimé de la Maison est élaboré uniquement lors des années exceptionnelles. Elaborée avec des raisins provenant de la Côte des Blancs et de la Montagne de Reims cette Cuvée est un assemblage de 50% de Pinot Noir et 50% de Chardonnay.

 

Ce Brut Millésimé a séjourné plus de 10 ans dans les caves de la Maison avant d’être proposé à la dégustation. Son dosage de 7g/L lui offre élégance et structure.
Il s’habille d’une jolie couleur or pâle avec des bulles raffinées et persistantes.
Le nez est caractérisé par les fruits secs et les épices, très frais avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques. Vin très harmonieux aux arômes puissants et marqués provenant du long vieillissement sur lies.
Cette cuvée, à la fois fraiche et complexe, se démarque par une finale saline.

 

 

Vous pourrez déguster ce Champagne de gastronomie avec des Saint-Jacques poêlées ou encore un dessert au caramel..

 

 

L’Année 2004, un très grand Millésime.

Les vignes en Champagne se rattrapent après une année 2003 particulièrement sèche. En effet, au moment des récoltes les rendements sont passés de 10 400 kg/ha à 14 000 kg/ha ! L’hiver fut froid avec un mois de décembre dont la moyenne des températures alla jusqu’à -1°C, marqué par un ensoleillement en dessous de la normale et une pluie, présente sans être excessive. Au printemps, l’ensoleillement superbe permit un très bon départ des cycles végétatifs. Les précipitations, bien équilibrées, réapprovisionnèrent les sols en eaux. La récolte à ce moment de l’année promet d’être déjà abondante même si le vignoble fut tout de même marqué par l’humidité. En revanche, l’été fut moins ensoleillé que partout ailleurs, surtout au mois d’août. A la fin d’août et au début de septembre, les beaux jours revinrent avec le soleil, et cela permit aux raisins de finir leur maturité. Les vendanges débutèrent le 14 septembre, les raisins récoltés, dans un très bon état sanitaire, présentèrent de beaux équilibres alcool-acidité.